VIDEO : ces jeunes qui veulent un futur propre 

 

Les océans se meurent du réchauffement climatique. La solution ? La transition énergétique. Avec cette Odyssée de l’espoir le navire Race for Water démontre qu’elle est possible, mais qu’en disent les jeunes ? 

Il faut préserver nos océans car ils sont les régulateurs silencieux du climat, parce qu’ils recouvrent 70% de notre planète et qu’ils en abritent 95% de la vie. Des arguments existent en bataille et il faut agir maintenant, pas uniquement pour nos océans mais pour l’avenir.

Dans cette mission, la Fondation insiste sur le rôle primordial des jeunes, étant les décideurs du monde de demain. Comprendre ce qu’est le réchauffement climatique, mais surtout croire en une solution : la transition énergétique. Nous sommes allés interroger trois étudiants de l’institut du Rosey, une école internationale à la réputation centenaire. A 18 ans, comment imagine t-on le monde de demain et la préservation des océans ?

 

Avec le navire Race for Water, la fondation démontre qu’un monde libéré des énergies fossiles est possible. En faisant le tour du globe grâce aux énergies renouvelables, couplées de manière cohérente et adossées à différents systèmes de stockage de l’électricité. Du chinois ? Une fois à bord, tout devient limpide. Durant cette Odyssée de l’Espoir des jeunes du monde entier auront l’opportunité de venir sur le navire afin d’appréhender cette mixité énergétique, de la tester en navigation et d’ainsi la comprendre.