Nouvelle alerte cyclonique avec MARIA, arrivée décalée en Guadeloupe!

La période estivale dans l’arc antillais est souvent rythmée par un enchaînement de tempêtes tropicales. Si le phénomène est connu, il en reste pour autant impressionnant et cette année, particulièrement intense et inhabituel. Les spécialistes s’accordent à dire que la fréquence de ces événements météorologiques et leurs violences sont exceptionnelles.

Officiellement débutée le 1e juin, la saison cyclonique 2017 dans l’océan Atlantique nord devait s’étendre jusqu’au 30 novembre 2017 selon la définition de l’Organisation météorologique mondiale.

D’ici là, les différents centres de prévisions météorologiques continuent d’alerter sur la naissance de ces centres dépréssionnaires et de leur évolution.

C’est ainsi que ce dimanche 17 septembre, le Centre national des ouragans américain (NHC) a confirmé le renforcement de la tempête MARIA et son passage au stade d’ouragan

Ce nouveau cyclone devrait passer sur l’arc Antillais et plus particulièrement sur la Guadeloupe dès ce lundi soir. L’alerte Rouge a été déclenchée en Guadeloupe. Pascal Morizot et l’équipage du Race for Water ont donc pris la sage décision dès vendredi de faire une route très sud. Plus long et plus sécurisant, ce détour leur permet de contourner cette dépression tropicale qui va générer beaucoup de mer et des vents avoisinant 150-180 km/h sur son passage.

A bord, tout va bien à bord et vous pouvez suivre la route de Race for Water sur la carto accessible ici: http://tracker-odyssey.addviso.org/fr/

La nouvelle arrivée est prévue jeudi 21 septembre courant d’après-midi sur la marina du Fort à Pointe à Pitre.