Ralliement Lima-Valparaiso : News du bord après 8 jours de mer

Avec un peu plus de 500 milles nautiques parcourus depuis son départ de Lima dimanche 20 mai dernier, le catamaran Race for Water poursuit sa route vers Valparaiso qu’il devrait atteindre en milieu de semaine prochaine. Si l’ambiance est excellente, l’équipage reste studieux et doit gérer au mieux l’énergie du bord…

Message de Jean-Marc Normant, capitaine en poste à bord sur ce ralliement :

Avancée et énergie :
« Nous essayons de maintenir une moyenne de 3 nœuds. Sous les nuages depuis le départ, ce n’est pas simple de trouver un équilibre entre l’énergie solaire produite par nos panneaux et la consommation de nos moteurs. Nous sommes régulièrement en déficit et, par conséquent, nous utilisons notre réserve d’énergie stockée sous forme de gaz hydrogène. Ce gaz est produit lors de périodes au mouillage et est ensuite utilisé par nos piles à combustible afin de générer de l’électricité. Le soleil n’étant pas très présent sur notre descente, notre stock d’énergie s’amenuise ! A bord, nous réduisons au possible la consommation autre que la propulsion. On invoque le Dieu des Incas afin qu’il daigne nous rendre une visite ! »

Vie à bord :
« L’ambiance entre les membres de l’équipage est très bonne ; les échanges multiples et riches que ce soit au moment des repas ou lors de nos quarts en passerelle. Ces moments sont vraiment sympas. Cela ne m’empêche pas de les interrompre par des exercices impromptus de sécurité. Hier par exemple, j’ai déclenché intentionnellement un capteur de fumée dans le local atelier.   Ce qui nous permet de tester le bon fonctionnement de nos matériels et la bonne réaction de l’équipe. C’est très intéressant et instructif à chaque fois ! Par ailleurs, Race for Water étant un prototype, il est en constante évolution et les travaux sont perpétuels, de fait notre job liste est bien remplie. On ne s’ennuie pas ! »