Race for Water a largué les amarres et poursuit sa route sur le Pacifique.

Direction l’île de Pâques pour l’équipage mené par Pascal Morizot et composé également d’Annabelle Boudinot, second Capitaine, Anne Le Chantoux, matelot, Margaux Chalas, en charge de l’intendance et de Martin Gavériaux, l’ingénieur du bord.

Pascal Morizot :  » La route que nous envisageons n’est pas la plus courte (orthodromie), mais une route un peu plus nord pour passer au-dessus des dépressions, et avoir les conditions les plus adaptées pour Race for Water. L’ensoleillement s’améliorera au fil de notre convoyage, mais nous veillerons à la consommation, en essayant d’être les plus efficaces et rapides, pour tenir l’ETA estimée au 31/08 à l’île de Pâques.
Nous devons faire un petit stop sur l’ilot de Salas y Gomes qui se trouve à 200 milles nautiques de l’arrivée, pour Diego Valverde Labarca, le scientifique qui nous accompagne ; il doit y faire un recensement des frégates. »