Premiers pas en terre panaméenne !

 

Il y a quatre jours, nous sommes arrivés au Panamá, après quelques 12 jours de mer. Pour notre première escale, la rade de Colon où nous ne restons qu’une nuit afin d’exécuter les formalités de passage du canal de Panama. En effet, pour traverser le canal, le Race for Water doit être jaugé et un pilote professionnel monte à bord afin de voir le navire.

Le navire Race for Water en rade de Colon à Panama afin d’exécuter les formalités de passage du canal

 

Le 9 au soir, nous avons réglé toutes les formalités administratives mais la file d’attente est encore longue… Nous ne pourrons traverser l’isthme que le 15 février en début de journée. Sur ce, nous décidons de déplacer le Race for Water dans une rade mieux protégée du vent à 20 milles nautique de Colon. Arrivés à Portobello, la mer est calme, nous sommes très bien abrités et nous allons y passer les quelques jours restant avant le transit. Au programme, travaux d’entretien, dessalage du navire et lui donner un bon coup de nettoyage avant notre départ pour le canal et notre arrivée à Panamá City !

C A R N A V A L   A U   P A N A M A

Hier soir, après le travail de maintenance du navire, nous avons pour la première fois mis le pied à terre !  Toujours aussi agréable d’arriver par la mer vers de nouvelles destinations… Le bateau étant hors du commun, il se fait assez vite remarquer et donc prendre en photo par tous les petits bateaux qui passent à côté.

Et puis, nous n’arrivons pas à n’importe quelle période de l’année. C’est le carnaval en ce moment ! Partout les gens sont déguisés, la bonne humeur règne en maitre et l’ambiance est festive à Portobello. Le cœur des rues bat au rythme d’une musique entrainante, des chars décorés sillonnent les allées et des couleurs vives éclatent tout autour de nous. Un accueil chaleureux et festif, quoi de mieux pour ce premier contact avec les panaméens !

Anne