Les couleurs du lever de soleil

 

Le quart de 6h à 8h est peut-être l’un des plus agréables. Généralement on a passé une bonne nuit de sommeil, tout est paisible car tous dorment bien profondément. Du coup on peut profiter pleinement du silence offert par la mer ainsi que de la beauté du ciel.

Il est d’ailleurs magnifique le ciel ce soir, bien dégagé, pleins d’étoiles (quelques filantes), des planètes (vénus est immense), et des satellites. Je me suis calée sur un fatboy, avec un peu de musique en arrière-plan. Le groupe « Fakear » en lecture aléatoire. Par hasard, la première chanson qui se met en route est « la danse des étoiles » ! Que demander de plus… excellent timing.

A 6h35, j’observe la nuit qui se transforme petit à petit en bleu marine. L’orange, le rouge, le jaune sombre migrent petit à petit aux pâles, le soleil ne va pas tarder à se pointer à l’horizon. Vénus est toujours là.

 

Bien évidemment je surveille le cap, s’il y a d’autres navires en vue, ( le dernier que nous avons croisé c’était il y a 5 jours) ou des objets flottants non identifiés (OFNI). Il faut quand même rester attentif.

A peine une heure plus tard ça y’est, la nuit est entièrement partie et tout autour de moi j’ai du rose, du bleu, orange, jaune. Des tons pâles avec quelques nuages et toujours pas de soleil, mais il ne devrait pas tarder. Ça commence à devenir plus vif à l’Est. C’est splendide ce changement de couleur, je m’en prends plein les yeux à chaque fois, je ne m’en lasse pas. Chaque lever est unique.

A 8h, Pascal vient prendre la relève pour la veille et tout le monde va commencer à se lever au compte-goutte… Une nouvelle journée commence.

Anne