À la vitesse du requin pèlerin

 

En tant qu’ancien technicien de la coupe de l’America, j’avoue que je ne m attendais pas à écrire cela… Mais il semble que je m’habitue à la navigation « slow motion » à 4 nœuds, autrement dit 8 km/h !

Au final, je me rends compte que la vitesse est une notion très relative. Par exemple, il y a trois jours, nous avons croisé un requin pèlerin de bonne taille, environs 8 mètres. Et il nageait lui aussi à cette allure. Nous aurions pu faire un bout de chemin ensemble mais il faisait du nord nous du sud, chacun sa route, une vitesse qui nous semble lente à bord mais qui permet de faire des milles.

Ce qui est sûr est que nous commençons une belle histoire.

Jean-Marc