Un départ fort en émotions

 

Hier à 15h, le navire Race for Water et son équipage appareillaient pour une Odyssée de cinq ans. Des sourires pour cacher des larmes, des embrassades et des éclats de rire rythmaient l’ambiance au ponton de départ. Dans les yeux des proches une infinie fierté transparaissait.

 

 

 

 

 

 

 

 

Vient le moment où l’équipage monte à bord. Dernières accolades, l’équipe est concentrée sur la manoeuvre, le navire largue les amarres. Pas prêts de les laisser s’en aller seul direction l’horizon, les proches embarquent sur des bateaux à moteurs, voiliers et autres semi-rigides. Une flottille s’organise pour prendre le sillage du Race for Water. Sur l’eau dans la rade de Lorient, on se fait des signes, on crie sa fierté, on siffle et on applaudit l’engagement des marins.

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est temps de les laisser voguer vers leur mission pour la préservation des océans. Un équipage qui part autour du monde pour proposer des solutions qui feront changer les choses. Partir n’était certainement pas une décision ni un acte facile. Réussir à quitter, même pour quelques mois, ses proches, ses amis et son quotidien montre l’engagement des membres de l’équipage et leurs convictions dans ses solutions qui existent pour la préservation des océans.

Hier avait lieu le départ de l’Odyssée de l’espoir.

 

Photos : Peter Charaf et Pierre Bouras