ACT REPUBLIQUE DOMINICAINE : Projet en cours de développement dans le quartier de DOMINGO SAVIO particulièrement impacté par la problématique des déchets plastiques

Alors que le bateau Ambassadeur de la Fondation est en escale technique au Chili (Concepcíon), les équipes de terre poursuivent les actions initiées lors du stop-over en République Dominicaine en août 2017, puis à leur visite de janvier dernier : promouvoir et implémenter des solutions technologiques durables afin de faire face à la pollution plastique ! Une solution proposée par la Fondation étant de transformer les déchets plastiques en énergie grâce à une pyrolyse à haute température, conférent de ce fait une valeur à des déchets qui n’en ont pas et incitant leur collecte. Une technologie qui aura des bénéfices sociaux, environnementaux et économiques durables.

« Agissons pour Domingo Savio »

Depuis l’escale d’août 2017, Marco Simeoni, Président de la Fondation et Camille Rollin, responsable du projet « Plastic Waste To Energy » en sont à leur deuxième passage en République Dominicaine et travaillent en collaboration étroite avec l’ONG dominicaine Héroes del Medio Ambiente qui œuvre depuis 12 ans à la problématique de la gestion des déchets.

Leur objectif commun est d’installer une technologie permettant de transformer les plastiques en énergie au cœur même du quartier de DOMINGO SAVIO particulièrement impacté par la problématique des déchets plastiques, ce qui permettrait de traiter une grande partie des pastiques directement sur place.

Camille Rollin : « Transformer les déchets plastiques en électricité grâce à une unité de pyrolyse à haute température de taille moyenne adaptée au volume de déchets générés dans le quartier, permettrait de créer des emplois locaux pour la collecte tout en éduquant la population à préserver l’environnement. Réduire les défis qu’impliquent le transport, la logistique, et les trop nombreux intermédiaires, en agissant au plus proche du gisement de déchet est également un gage d’efficacité proposé par ce modèle de gestion ».

Première réunion de coordination

Conscients que les solutions doivent être implémentées conjointement, la Fondation Race for Water et Heroes del Medio Ambiente, ont rassemblé le 21 juin 2018 pour une première réunion de coordination les acteurs clés de ce projet en cours de développement, acteurs qui permettront de faire de Domingo Savio un exemple dans la gestion de ses déchets plastiques.

Ainsi des membres du Ministère de l’Environnement, de la Municipalité de Saint Domingue, de la Mancomunidad du grand Saint Domingue, de la CDEEE (Distributeur d’électricité), d’URBE (projet présidentiel de réhabilitation du quartier de Domingo Savio), de la Fondation Tropigas et des représentants de la communauté locale se sont engagés à tout mettre en œuvre pour faire de ce projet un succès.

Marco Simeoni : « Il y a urgence et nous sommes heureux de pouvoir compter sur la volonté de chacun des participants de répondre à une problématique locale qui est le reflet d’un défi aujourd’hui mondial »